" Je marche dans les villes où des âmes sans nom me fredonnent le tien. Des concerts en sourdine où je chante ton nom pour oublier le mien. Pour oublier un peu que toi, tu n'es pas là quand l'hiver se fait rude, que je n'ai plus que moi avec qui partager ma propre solitude."


Ask me anything

Aujourd’hui j’essaie de m’en sortir et je plains les personnes qui sombrent elles-même dans leur désespoir sans essayer d’y remédier. C’est trop facile d’abandonner.

11:17 PM + 0 + reblog
breakinq:

following back heaps
" I love food and fuck your opinion "
0 / reblog